J’aime

« J’aime la douceur de ta peau.»
« J’aime la courbe de tes fesses.»
« J’aime quand tu me suces. »
« J’aime quand tu vibres sous ma langue.»
Et moi, j’aime les hommes quand, avides ou émerveillés, farouches ou fiers, ils habillent de mots la nudité de nos ébats.