Plan creux

Hier, je me suis jetée dans le sexe comme on se jette à l’eau. Pour oublier de pleurer et inventer du beau. Et lui? À la réflexion, beaucoup sonnait faux. Trop pressant, trop souriant. Respectueux mais indifférent. L’égocentrisme anodin du mâle triomphant. Face à lui, j’ai baisé comme j’ai appris, en bonne élève appliquée, donnant le change en essayant d’enfouir les sensations, les odeurs, les … Continuer de lire Plan creux

Une image

Me revient une image. C’est moi qui suis au centre mais c’est moi qui me regarde, aussi. Ça m’arrive tout le temps, dans la vie. Alors bien sûr, pendant le sexe aussi. Me revient une image. Appuyée sur la tablette de la chambre drapée de tapisseries anciennes, cet espace si petit et si vaste à la fois, comme nous à ce moment-là. La fenêtre haute, … Continuer de lire Une image

A mes côtés

Parfois je me sais brouillonne, injuste, emportée, colère. Je tords le lien et lui jette à la figure sa présence, sa constance et sa candeur. J’aurais envie qu’il souffre, ou plutôt de m’en foutre, de tout effacer et de recommencer la page blanche, légère, vide d’histoire et emplie des possibles. À cet endroit je suis comme l’enfant qui teste le lien avec son parent, irascible, … Continuer de lire A mes côtés

Tu sais

C’est l’heure que je préfère. Celle où j’abandonne le monde. Où je m’abandonne, moi. Pour être à toi. J’ai oublié tous mes principes. Tu m’as assuré que tu n’en avais aucun. J’ai poussé la porte, j’ai monté l’escalier. Je savais très bien ce que je voulais. Tu sais, ces moments-la. Les regards en coin, les frôlements volés. Quand le monde brouille autour et que je … Continuer de lire Tu sais

Abîmes

Ce week-end, elle est dans une ville que je connais bien. Une ville parfaite pour déambuler à deux. Mais elle n’est pas avec lui. Je me demande s’il le sait. Je me demande ce que ça lui fait. Je me demande si elle pense à lui comme j’ai pensé à mes amants, dans cette ville. Ce matin, elle s’est réveillée dans les bras d’un autre … Continuer de lire Abîmes

Étoiles manquantes

Il y a eu sa bouche, d’abord. Cela, je connaissais. J’ai pensé : c’est doux et fragile comme la bouche des femmes que j’ai déjà goûtées. Mais je ne savais pas. J’ai mis des années à comprendre la puissance des femmes, à ne plus en avoir peur. Au lit, ces craintes reviennent, me renvoyant à ma propre image. Vieux schémas hétéros, pas glorieux, qui me … Continuer de lire Étoiles manquantes

Nous

Il y a tout ce que je t’ai dit, et tout ce que je t’ai tu. Il y a le chemin que j’ai découvert, et celui que tu commences à emprunter. Il y a celle que je me permets enfin d’être, ma mue intime révélée, et celui que tu souhaites trouver, pas après pas. Il y a les blessures que je t’ai infligées, et celles … Continuer de lire Nous

J’aime les hommes qui ne bandent pas

Il s’est occupé de moi, beaucoup, longtemps. Avec sa bouche, avec ses mains. J’en voudrais plus, lui aussi. Il dit : « Zut, je n’y arrive pas. Désolé. Pas encore… » J’essaie de l’aider, de le rassurer, de l’exciter. Je lui demande : « de quoi aurais-tu besoin? » Il cherche, il n’est pas sûr. Il me regarde, presque gêné. « C’est pas que je … Continuer de lire J’aime les hommes qui ne bandent pas