La fille d’automne

Je suis l’intersaison
Je suis les marrons et les ocres
Je suis les feuilles en feu
Je suis le vent qui souffle
Je suis la lumière qui baisse
Mais résiste, encore, en dorés aveuglants
Je suis la transition
Je suis l’hésitation
Je suis la fille d’automne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s