Ainsi soient-ils

J’ai très soif. J’ai froid. J’ai chaud. Je tremble un peu. J’ai pleuré, à gros sanglots. Je reviens d’un tourbillon qui m’a balayée.Je revois son regard. Les abysses. Son timbre si doux, ses prunelles si sombres : laisse moi te regarder. J’adore te déconnecter. D’emblée, nos peaux se heurtent, nos bouches se mordent, nos doigts s’appellent, nos langues s’emmêlent. D’emblée j’ai besoin de le lécher … Continuer de lire Ainsi soient-ils

Étoiles manquantes

Il y a eu sa bouche, d’abord. Cela, je connaissais. J’ai pensé : c’est doux et fragile comme la bouche des femmes que j’ai déjà goûtées. Mais je ne savais pas. J’ai mis des années à comprendre la puissance des femmes, à ne plus en avoir peur. Au lit, ces craintes reviennent, me renvoyant à ma propre image. Vieux schémas hétéros, pas glorieux, qui me … Continuer de lire Étoiles manquantes

J’écris

C’est l’heure. L’heure où les mots éclosent après la chair, où les silences sont denses des tourbillons, des gouffres et des extases. L’heure de raconter les peaux, les langues et les sexes. L’heure d’écrire. Encore tiède de ton souffle, rouge de tes lèvres, parfumée de tes sucs, mouillée de ton sel, j’écris. Puissante de mes oscillations, fragile de mes soupirs, étourdie de tes étreintes, j’écris. … Continuer de lire J’écris

Les lieux du désir

#1 Envie de draps d’hôtel, leur rugosité amidonnée, leur fraîcheur, leur poids, leur odeur contre ma peau. Envie de tes bras quand je m’y glisse après l’amour, parce que, dans l’urgence et l’ardeur, nous n’avons pas pris le temps de les défaire. Il y avait tant à faire. #2 Envie d’ombres nocturnes, dans l’embrasure d’une porte cochère. L’air froid de la nuit, la chaleur de … Continuer de lire Les lieux du désir

Flashporn #2 – Initiation

Il avait dit: « Viens. On essaie. Pour commencer, tu pourras suivre mes instructions. Tu verras, elle aime ça, obéir, être contrainte. Et tu y prends goût, tu pourras jouer un peu plus avec elle… » Quand je suis arrivée dans son appartement, ils avaient déjà commencé. Une bouteille était ouverte sur la table, largement entamée. Il l’embrassait. Je ne l’avais jamais vu en embrasser … Continuer de lire Flashporn #2 – Initiation

Flashporn

#1 A quatre pattes, cul relevé, mains dans le dos, le froid de l’acier qui saisit mes poignets. Il tire sur la chaîne, me redresse à demi. « Ta culotte ». Le tissu qui s’enfonce dans ma gorge et l’air qui se raréfie. Sa voix moqueuse. « Ça n’empêche pas de crier…. au contraire. » Mon sexe dégoulinant, les gémissements involontaires de l’attente, mon bassin … Continuer de lire Flashporn

Orgasme

J’ai désormais à ma disposition toute une palette d’orgasmes. Celui de sa langue entre mes cuisses, au réveil : progressif, maîtrisé, doux et intense à la fois. Un plaisir familier qui m’emporte à chaque fois. Puis, mon sexe déjà à vif, frissonnant et gonflé, lorsqu’il repasse ses doigts sur la chair à l’affût, il se passe quelquechose de différent. Ce n’est plus moi qui réagis, … Continuer de lire Orgasme

Plan creux

Hier, je me suis jetée dans le sexe comme on se jette à l’eau. Pour oublier de pleurer et inventer du beau. Et lui? À la réflexion, beaucoup sonnait faux. Trop pressant, trop souriant. Respectueux mais indifférent. L’égocentrisme anodin du mâle triomphant. Face à lui, j’ai baisé comme j’ai appris, en bonne élève appliquée, donnant le change en essayant d’enfouir les sensations, les odeurs, les … Continuer de lire Plan creux

Une image

Me revient une image. C’est moi qui suis au centre mais c’est moi qui me regarde, aussi. Ça m’arrive tout le temps, dans la vie. Alors bien sûr, pendant le sexe aussi. Me revient une image. Appuyée sur la tablette de la chambre drapée de tapisseries anciennes, cet espace si petit et si vaste à la fois, comme nous à ce moment-là. La fenêtre haute, … Continuer de lire Une image

A mes côtés

Parfois je me sais brouillonne, injuste, emportée, colère. Je tords le lien et lui jette à la figure sa présence, sa constance et sa candeur. J’aurais envie qu’il souffre, ou plutôt de m’en foutre, de tout effacer et de recommencer la page blanche, légère, vide d’histoire et emplie des possibles. À cet endroit je suis comme l’enfant qui teste le lien avec son parent, irascible, … Continuer de lire A mes côtés

Tu sais

C’est l’heure que je préfère. Celle où j’abandonne le monde. Où je m’abandonne, moi. Pour être à toi. J’ai oublié tous mes principes. Tu m’as assuré que tu n’en avais aucun. J’ai poussé la porte, j’ai monté l’escalier. Je savais très bien ce que je voulais. Tu sais, ces moments-la. Les regards en coin, les frôlements volés. Quand le monde brouille autour et que je … Continuer de lire Tu sais